dimanche 15 avril 2018

On the way...115

Japon, gorges Takachiho, nov 2017

dimanche 8 avril 2018

Quilt en Beaujolais... sur les starting blocks!


Après mardi, je pars avec une amie afin de monter le stand 66 de l'espace artistique. Vous pourrez y voir les créations des membres de la délégation suisse de France Patchwork. Le thème de cette exposition est :

Raconte-moi une histoire

Tous les quilts réalisés vous racontent, en 6-7 "pages" une histoire inspirée d'un fragment de quilt de Carolyn Friedlander... en voici quelques détails.... 

Au plaisir de vous rencontrer mercredi et jeudi ainsi que tôt vendredi.

jeudi 5 avril 2018

En plein stress.... délai pour un concours!

Voici quelques semaines...mois, je me suis inscrite pour ce concours!
Évidemment, je suis "borderline " dans le timing!!!! Mais je vais y arriver!!!! J'ai du renoncer à un autre concours de FP (France Patchwork) mais... je me rattraperai!
En plus, mes amies m'ont dissuadée d’ajouter d'autres quilt à ma série Torii pour le Nadelwelt(à suivre...)

 J'ai coupé le tissu en bandes de 2 cm
 Ça, c'est les restes!!!!

 Puis, j'ai songé au quilting...
NON.... Ça, c'est le repas de Pâques!!!

 Nazca a supervisé toutes les étapes.
Et finalement, je reste dans mes couleurs!!!! Le chemin de table a au moins 10-12 ans.

C'est moi!!! et ce sera le titre d'une nouvelle série...


vendredi 30 mars 2018

On the way...114

grotte de glace, Saas Fee. Février 2017

dimanche 18 mars 2018

Torii VIII à Saas-Fee et sa légende japonaise

Torii VIII, sur la neige de Saas-Fee
 Prévoyante, j'avais avancé mes quilts pour l'expo du Nadelwelt en prévision des vacances. Toutes ces finitions à faire à la main, les tunnels de suspension, les étiquettes... Celui-ci est fini! Je ne résiste pas à vous en présenter un détail. Lors d'un récent voyage au Japon, la légende du lapin lunaire est revenue à plusieurs reprises à mes oreilles. Je devais la mettre dans l'un de mes quilts...

et je vous ai trouvé son résumé.

"Un jour, un dieu décida de descendre sur terre et de prendre la forme d’un homme affamé. C’est ainsi qu’il alla dans une forêt pour se rendre compte de la capacité des animaux à survivre dans les bois. À sa vue, toutes les bêtes résidant dans la forêt lui ramenèrent de la nourriture. Le singe, en grimpant dans les arbres, lui ramena des fruits. L’ours, en allant pêcher dans la rivière, lui offrit des poissons. Les oiseaux chassèrent des insectes et des vers.
Tous avaient un présent pour lui, à l’exception du lapin. Il eut beau faire tout ce qu’il pouvait, il ne réussit pas à trouver de la nourriture pour l’homme affamé.Tous les animaux commencèrent à se moquer de lui. Et le lapin, triste, voulait par-dessus tout lui venir en aide.
C’est alors qu’il demanda à ce qu’on allume un feu. Et il décida d’offrir sa propre vie, sa propre chair, en se sacrifiant dans le feu.
Le dieu fut très ému par cet acte et décida de lui sauver la vie. Puis, en récompense, l’envoya habiter sur la Lune.
Depuis ce conte, les japonais voient se dessiner un lapin sur la Lune quand celle-ci est pleine. Et chaque année, le 15ème jour du 8ème mois lunaire (septembre/Octobre) se tient la fête « Tsukimi », la fête de la pleine lune."
Tiré de  :
La légende japonaise ne parle pas des chamois que nous croisons certains matins...
Photo de Bastien, merci
 

samedi 17 mars 2018

Vacances... ou presque!

Mais que regarde Nazca? Un nouvel environnement pour quelques jours... Le temps de prendre un peu de recul, de se détendre et de profiter des nos enfants et de leurs amis.

Généralement, je ne skie que par beau temps mais là, je me suis laissée tenter et ne l'ai pas regretté : La montagne et les nuages, c'est aussi chouette. Pourtant...
ça, c'est mieux!!! Cette bande de jeunes devant toujours m'attendre et la météo des jours suivant étant incertaine, j'ai décidé de donner un peu de repos à mes petites jambes et de profiter de la terrasse.
Je pourrais rester à l'intérieur les jours suivants et réfléchir au prochain challenge de notre club pour l'expo de 2019...





jeudi 15 mars 2018

dimanche 11 mars 2018

Pour la culture générale....visites au musées.


Une visite au Musée de la main, Lausanne. L'exposition en court traite de la conscience... amusant, instructif et interactif!
Visite au Kunstmuseum à Berne : la collection Hahnloser (ici leur maison peinte par Manguin),
un petit tableau de Félix Vallotton.
Et quelques inspirations possibles ou des œuvres me faisant penser à l'art textile et au patchwork, issues de la collection permanente.
 "Horizontal-Vertical" de Johannes Itten
 Paul Klee
 "Neue Sterne" de Meret Oppenheim
"Fantaisie équestre de la dame rose" de Alice Bailly



mercredi 7 mars 2018

Le temps passe.... trop vite!

 Encore deux travaux que je souhaite finir pour Karlsruhe... Mais avant, et en réfléchissant à ces réalisations, quelques cartes à faire pour le Journée Romande le 28 avril ou pour le club lors de la prochaine exposition.
Les derniers mois furent aussi bien remplis avec mon cheval ayant besoin de nébulisations por soulager ses bronches...
Et quelques promenades avec Ishio-shi ("Ici aussi"...HIHIHI), mon compagnon de balades et de vacances, pour profiter de ce bel hiver.



dimanche 4 mars 2018

Cadeaux enfiiiiiiiin finis...

Après avoir repris de "vrais" créations, je peux enfin continuer les couvertures que mes filles m'ont commandées avant Noël pour des amies jeunes mamans. Ces travaux avaient étés interrompus suite à des problèmes de machine à coudre juste au moment du quilting. Lors du retour de la machine, le temps pressait pour la réalisation des quilts à présenter au Nadelwelt avec le groupe romand "arTTex". Ce n'est donc que maintenant que j'ai terminé ces travaux.
 Pour le quilting, j'ai testé deux techniques en parallèle.
Tracer le lignes avec un crayon  mine très dure(H7/H5)... c'est bien, long à faire mais permet une grande flexibilité. Inconvénient : il faut réellement bien couvrir les traits lors du quilting sinon, les effacer avec une gomme pour tissu ou une gomme d'architecte.
Coller du scotch de peintre : plus rapide à réalisé, ne laisse pas de trace... Inconvénient : on ne peut quilter que dans un sens à la fois, les lignes ne pouvant se croiser (je n'ai pas essayé de quilter sur le scotch et de l'enlever après de peur de déformer mes points..).
Avec le même modèle, j'avais déjà réalisé trois couvertures, toutes de format différent et en jouant avec le sens des différents éléments.