vendredi 5 juin 2020

Travail au jardin

Avec un tel jardin et le beau temps, c'est un crime de rester à l'intérieur... mais j'aime coudre!
Rien n'est impossible : un panier , une aide pour porter la machine et Hop, on s’installe sur la terrasse ou sous le gazebo si le vent décide de se calmer.
Je n'avais qu'un après-midi devant moi, pas inspirée pour créer, juste envie de me vider la tête.
Je suis partie sur la confection d'une couverture pour les couettes du coeur. J'ai sorti trois "restes" de jellyroll utilisés pour des cadeaux (aussi des couvertures pour enfants, des commandes).
Et voilà le résultat. Bon, ce n'est que le top, il reste le dos à faire et à tout quilter mais l'été arrive.
Il me reste de quoi faire une autre couverture dans les bleus avec une touche de rose et peut-être deux petites trousses à tout faire...
A part la machine et la planche, tout rentre dans le panier pour la prochaine évasion couture au jardin.

Voici la commande de ma cadette pour une de ses amie, un bébé à venir en juin. La couette est doublée de polaire en coton, très douce. La seconde photo retranscrit la bonne couleur. C'est simplement un 9 patch restructuré avec 4 tissus.
J'ai aussi fait des masques avec leur petite pochette de voyage. Un lot est destiné à une amie "équitation" avec qui nous rions toujours de nos couleurs de "rouge" à lèvres...  Dans la pochette, une petite anse pour sécuriser le rouge à lèvre à remettre après avoir enlever le masque. HIHIHI.
Je suis trop heureuse que, après un long hiver sans elle, elle soit enfin revenue en promenade avec moi même si j'étais à pied avec mon cheval souffrant beaucoup d'asthme en ce début 2020.
Mais à 22 ans, il avait la pêche aujourd'hui et, OUF, pas de toux pour une fois.
J'ai eu trop peur de le perdre lundi...  Keep cool and enjoy.








samedi 23 mai 2020

Mariage reporté en 2021


J'avais sorti mes dentelles et autres trésors. La meilleure amie de ma cadette se marie!

Eh, les dentelles, c'est pas pour m'en habiller! Prisca vient depuis des années skier avec la famille et depuis quelques temps, elle est accompagnée de son futur mari. J'apprécie cette fille gaie et souriante et je lui ai promis un coussin pour leurs alliances. Le mariage devait avoir lieu ce week-end, mais rendez-vous est pris en 2021. Comme nous avons plus de temps à la maison avec ce foutu Covid19, j'ai préféré confectionner le coussin maintenant. Des soies et des dentelles, d'autres petits trésors, comme un bout du tissu (un reste tout neuf retrouvé au fond d'une armoire) ayant servi à la confection de la robe de mariée de ma Mamie...







Les alliances seront bien au chaud jusqu'à l'an prochain!
L'autre évènement qui était annoncé pour le week-end était l'exposition du Quilt festival au Luxembourg ou le groupe arT-Tex, dont je suis membre, devait exposer. Partie remise à l'an prochain également!
Là aussi, les travaux avancent bien.



lundi 18 mai 2020

7ème quilt ?...

Erratum : dans l'article précédent, je vous parle du 7ème quilt de la série. C'est une erreur. Il s'agit en fait du 8ème... Je commencerai le 9ème aujourd'hui.

dimanche 17 mai 2020

365 to 60... 7ème quilt

Et voilà, le top est fini, dans les temps!
Pour la conception, j'ai travaillé avec un logiciel gratuit pour la réalisation de quilts. Il s'agit du quilt assistant, que vous pouvez trouver ici.
J'ai dessiné et mis en couleurs, de façon imprécise, mais pour me donner une idée des valeurs et répartition des couleurs.
Et là, les valeurs du top fini :
Le fait de travailler avec les tissus m'a poussée à faire quelques changements mais dans l'ensemble, le schéma de départ est bien respecté. Le 8ème est déjà dessiné, avec le même logiciel. A suivre!


jeudi 14 mai 2020

Love... pas facile, not easy.


Projet pour un petit quilt de 30x30 cm... J'ai décidé de prendre le bleu comme couleur de base, présente dans les 3-4 petits modèles de la série. Le bleu, "classic blue" est la couleur pantone de l'année 2020. Je l'associe avec des couleurs complémentaires, associées ou... à voir!
N'ayant pas aimé ma première version "ordi", j'ai choisi la seconde pour la réalisation. Mais il me manquait quelque chose.
J'ai posé un bout de tissu sur le travail, oui c'est ce qu'il manque.
Alors, j'ai décousu une partie du projet... appliqué un quart de cercle, recousu. Ce n'était toujours pas beau. J'ai redessiné mon "quart de cercle" en l'imaginant caché par le bleu. Et là, j'étais d'accord.

La fin de semaine passée ayant été douce, quoi de mieux que de se confiner au jardin pour préparer "LOVE" au quilting? Ne vous méprenez pas : pas de pastis dans mon verre même si la température l'appelait, mais du jus de citron et de l'eau, délicieux.
J'ai aussi terminé le binding et la coulisse de "365 to 60, four".

Une rupture à côté des trois premiers. Normal, ma maman n'était plus là pour me tenir la main. Alors, je tenais à terminer ce quilt pour la fête des mères et à le mettre dans mon salon, comme une présence qui ne sera jamais remplacée.
Elle est toujours là, à côté de ma place de travail... mais encore plus dans mon coeur.
 Lui aussi, il est toujours là. Fidèle au poste pour me remonter le moral ou simplement me faire rire. Il tente même de changer de couleur et me fait de plus en plus concurrence avec ses tempes grisonnantes. Par chance, la Suisse n'a pas fermer les centres équestres pour les propriétaires. J'ai tout de même redoublé de précautions afin de ne pas m'exposer aux chutes. Nous avons profiter de faire de longues promenades à pied. Je sais... la distance sociale n'est pas respectée entre eux mais moi, je me tiens à l'écart! HIHIHI.

"Home" a pu être quilté juste avant de recevoir une partie des enfants en ce dimanche de fête des mères.
Je vous souhaite une bonne reprise, soyez prudents. Continuez à vous "enfermer" dans vos ateliers si, comme pour moi, ce temps précieux est propice aux créations.

mardi 12 mai 2020

365 to 60, 7ème quilt : How do you feel?

If you feel down... Si votre énergie est en-bas.
If nothing goes right, si rien ne va droit...
Just go left... partez à gauche!
Voici la source d'inspiration pour le 7ème quilt de ma série :
For sure, the mood will be up again! L'humeur sera certainement à nouveau en "haut".
Voici 4 éléments de ce numéro 7. Je vous vois venir, pas 7UP..., toujours fait de carrés mesurant 15 cm avant montage.





samedi 2 mai 2020

Au jardin, coudre des masques et rester chez soi

J'ai confectionné des masques... encore!

Après avoir fait toute une série dans de vieux draps, voir ici, j'ai repris le même modèle avec des tissus plus drôles et des élastiques en place de lacets. Modèle du bas
Mais aussi un modèle retransmis du HUGrenoble. (en haut)
Pour le modèle du bas, proposé par le service fédéral de la santé belge, j'ai modifié un peu les dimensions :
J'ai coupé deux carrés de 20 x 20 cm et je me suis basée sur les chiffres de la partie verte pour faire mon rentré et mes plis. J'ai mis des élastiques de 17 cm, pour former une boucle de chaque côté, à la place des rubans à nouer. Le confort n'est pas le même mais c'est beaucoup plus pratique à mettre et enlever, surtout pour aller chez le coiffeur!

J'ai également ajouté une petite coulisse (juste une couture à largeur de pied de biche ouvert d'un côté, ou des deux) pour y inséré un bout de fil de fer (pour fleuristes) afin de pouvoir "pincer" le haut du nez.
L'autre modèle, le masque du HUGrenoble, trouvé sur le blog Miniweb : http://mimiweb.canalblog.com/archives/2020/04/27/38239485.html
avec tous les détails, est aussi facile à réaliser et tout aussi rapidement, voir même plus vite. Je le trouve aussi très confortable et je pense que j'utiliserais l'un ou l'autre des modèle selon les circonstances.
J'ai aussi fait une housse pour mon appareil photo, avec les derniers restes de mon tissu fétiche (chevaux rouges).

Et enfin customisé le peignoir de Bastien, l'ami de ma cadette, promis il y a... 3 ans?


Oui, le jardin est beau et c'est un plaisir d'y passer du temps à coudre.
J'espère que cette fois, les articles resteront avec toutes leurs photos... j'ai passé plus d'une heure à remettre à jours les articles précédents qui avaient perdu une majorité de leurs images!





vendredi 1 mai 2020

On the way... 161 bis


Ange ou démon? En entrant dans cette impasse de Vevey, vous avez le choix! Impressionnée par les talents du peintre, surpris en pleine création, ce n'est qu'un an plus tard que je ressors ces photos.
A l'heure de la programmation de cet article, la Suisse est toujours en confinement (d’où le loisir de revoir les dossiers photos...). A quoi en serons-nous ce 1er mai?  Serais-je heureuse comme un ange de retrouver ma liberté (Oups... avec des barreaux) ou contrariée comme ce démon de devoir trouver les plaisirs de la vie à la maison?...
Gardons toujours une ouverture!
Restez en bonne santé, si Covid19 est parti, souvenez-vous en et profitez de la vie!

jeudi 30 avril 2020

On the way...161

Vevey Suisse, été 2019, Fête des vignerons

lundi 20 avril 2020

Quilt, mise en trois couches


Un travail en série m'attend : trois nouveaux tops attendent d'être mis en sandwich pour le quilting.
J'ai pris de bonnes résolutions vu l'ampleur du travail et les problèmes rencontrés la dernière fois.
J'ai d'abord coupé tous mes dos et ma ouatine, bien repassé le tout.
Cette fois-ci, lors de la protection de la table, j'ai décidé de scotcher les pages de papier journal (entre elles et sur la table) afin d'éviter de les repositionner à chaque fois. Les trois premiers ouvrages sont de la même taille et lorsque je me suis attaquée à celui-ci, je n'ai eu qu'à déplacer quelques feuilles. J'ai marqué l'emplacement du top en faisant attention aux angles droits des bords afin d'éviter un décalage gênant lorsque l'on expose une série de même dimension. Il est effectivement difficile de bien positionner le top à angles droits et un décalage d'un cm se voit beaucoup lors d'une exposition côte à côte de travaux de même taille.
Après avoir sprayé la ouatine avec de la colle temporaire, depuis le centre vers l'extérieur, j'y appose le top ou le dos en l’aplatissant bien avec les mains, comme si je nageais, dans un mouvement de "brasse". Il faut donc 4 manipulations.
Ensuite, je mets de grandes épingles pour sécuriser les trois couches et, je m'arrêtais là. MAIS, 
je ne vous dis les précautions à prendre lors du quilting pour éviter de se piquer. Et lorsque ceci arrive, pour éviter de tacher l'ouvrage...
J'ai donc décidé de faufiler le tout, avec des intervalles de env. 5-10 cm. 


Pour être certaine que tout tient ensemble lors du quilting et que je coupe les fils, je fais un point supplémentaire, comme si c'était une épingle plantée dans le travail. Ainsi, je n'ai pas de soucis avec le faufil pris dans les coutures. Je ne pensais tout de même pas que, pour un ouvrage de env. 60 x 45 cm, il me faudrait plus d'une heure de faufilage... Je suis certaine que je vais y gagner lors du quilting, en confort et temps.